La chronique à Hugolin III

Run Thabo, run !

Thabo Sefolosha s’est fait arrêter par la police new-yorkaise. Apparemment, le basketteur veveysan des Atlanta Hawks était en train de se prendre une petite mine des familles, dans une boîte de la Grande Pomme, avec son pote Antic. A 4 heures du mat’, jour de match… on dit rien.

Par contre, on a pas bien compris pourquoi il s’est fait pincer. «Entrave à la justice». Le flic, lui, il s’en foutait un peu. Il a vu un grand black, il lui a pété la cheville pour le principe, il lui a foutu les bracelets pis loin au poste! Dans son malheur, Thabo a eu pas mal de bol quand même. Aujourd’hui, aux Stèitsss, l’espérance de vie d’un homme de couleur, devant le flingue d’un poulet blanc, c’est environ 12 secondes 3. Je pense que s’il avait éternué au moment de son arrestation, il était froid, le Vaudois! Pis avec cette saloperie de rhume des foins qui traîne, on peut dire que c’est un miraculé… 

Alleuuuuu Siiion !!!

Nontetcheu elle est à nous les gars ! La treizième nous tend les pattes.  Si ces cochons de Bâlois ont un poil d’éducation, y vont jouer le match façon pub pour la SUVA. Tu sais, celle où les types y font la haie d’honneur pour pas te péter le tibia quand tu pars seul au goal? Parce que nous, bon, la Coupe, on s’en fout, en fait. Mais l’Histoire, avec un grand «Ache», c’est aut’chose.  Pas la treizième étoile sur le drapeau valaisan, les 13 districts, c’est bientôt fini. Pas le 13 sur 13, ça porte malheur. Pas la treizième roue du carrosse, ça sert à rien. Avec le grand «Ache», on a dit, l’Histoire. T’imagines un peu ceci: 200 ans après l’entrée de la Confédération dans le Valais, on ramène la tête des bourbines sur la Planta, pis on efface le détail du Sonderbund des livres d’histoire. Les cathos sont vengés et le Pape canonise le Valais! Merci Jésus Christian. Amen.

Zlatan is back   

T’as vu comment Zlatan ? Tout le monde te dit qu’il est fini, à l’agonie, juste bon à monter des meubles Ikea en croquant des Krisprolls. Petite parenthèse: t’as déjà bouffé des Krisprolls? La plus grosse arnaque gastronomique du monde. Les types y z’ont récupéré de la sciure des meubles Ikea en faux bois, y z’ont mis un peu de ciment dedans, y z’ont brassé, pis y z’ont dit : «c’est une spécialité suédoise, on va vous en vendre des bidons, pis vous allez bouffer ça tous les matins en faisant semblant que c’est bon!»  Culés !

Sinon Ibra. Oui. Une bestchole! Trois mines il a planté à St-Etienne. Du coup, la Ligue 1 a pris peur. Elle s’est dit : «Merde. Y revient en forme. Les gens vont de nouveau vouloir regarder le foot à la téloche. Y vont se rendre compte que c’est la misère. Y vont gueuler.» Re-du coup, y lui ont collé quatre matches de suspension parce qu’il a un peu rôné sur les arbitres, le foot français et la France «pays de merde» qui offre même pas des Krisprolls à déjeuner.

La retraite

Défago, Zurbriggen, à l’EMS. Les types y se pètent pas le bras. Y skient toute la djorn’, tranquille, de 15 à 35 ans, «c’est ma passion, je vis mon rêve», pis après, y disent : «ouais, j’en ai marre, je vais prendre ma retraite». Des branlafates! T’imagines si on faisait tous comme ça? Couchepin y nous foutrait la retraite à 97 ans pour payer l’AVS. Minimoume !